Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Programme 2016-2017

23 Octobre 2016, 19:50pm

Publié par Regards Cliniques

@

REGARDS CLINIQUES

 

Association de recherche sur les liens entre

LA CLINIQUE PSYCHIATRIQUE ET LES SCIENCES HUMAINES

 

CONFÉRENCES-DÉBATS 2016-2017

 

 

Mardi 11 octobre 2016

 

L'annonce d'une mauvaise nouvelle :

de l'information éclairée à l'éthique du sujet

 

L’annonce d’une mauvaise nouvelle dans le cadre de maladie grave, de situation de handicap… a été marquée ces 20 dernières années par la mutation profonde de la relation de soin, évoluant d’un paternalisme bienveillant à des principes autonomistes forts. Il en a résulté la nécessité de dire en tenant compte des enjeux psychiques liés à ces annonces difficiles… Difficulté pour celui qui reçoit l’annonce et pour ses proches bien-sûr, mais difficulté également pour celui qui annonce.

            La traversée de ces temps singuliers s’arrête-t-elle à la compréhension par les professionnels des mécanismes de défense, de ces listings des mouvements psychiques vécus par les patients, les proches et les annonceurs ? Y porter intérêt a ouvert la voie à la parole du sujet, mais ne risque-t-on pas ici de réduire le sujet à son strict fonctionnement économique et défensif ? Ne risque-t-on pas d’évacuer certains éprouvés et certains remaniements psychiques nécessaires ? Comment étendre cet intérêt au fonctionnement dynamique du sujet ? Comment introduire la notion d’ajustement des professionnels pour articuler le temps et la traversée de l’annonce à l’éthique du sujet ? Finalement, quelle cohabitation possible entre réalité médicale et vérité subjective ?

            Croiser les regards sur ces enjeux psychiques et développer ces notions dans l'ancrage éthique contemporain et notamment sous l'angle du principe autonomiste paraît aujourd’hui essentiel : il s’agira de mettre en perspective la vérité du sujet et les conflits d’intérêt entre valeurs et normes dans ce temps singulier et particulier de l’annonce d’une mauvaise nouvelle.

 

Anne-Laure ANDRE-BERTON est psychologue clinicienne, titulaire d’un master de recherche en éthique en santé et membre de différents comités d'éthique d'établissements de santé. Une partie de son activité tend à promouvoir la démarche éthique auprès des professionnels du secteur sanitaire et médico-social.

  --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 25 janvier 2017

 

Les processus du deuil

 

Le deuil n'est pas l'affaire d'un instant. Il dure, persiste, se transforme, ravage la vie psychique d'un individu en s'insinuant dans les méandres de l'inconscient. Comment résister à une perte qui n'est pas seulement la perte de l'autre, mais aussi celle de quelque chose de soi ?

En s'appuyant sur une longue expérience clinique d'écoute de personnes endeuillées et en s'inscrivant en porte-à-faux contre les prescriptions contemporaines de "consolation" et de "remplacement" de l'être perdu, José Morel Cinq-Mars livrera des pistes pour approcher ce qui peut sembler incompréhensible dans les processus du deuil, pour éclairer un peu ce qu'est ce temps particulier et partager ce que lui ont appris les endeuillés, ces hommes, ces femmes et ces enfants qui traversaient ce que, paraphrasant Philippe Ariès, elle nomme un "deuil ensauvagé". 

José MOREL CINQ-MARS

Psychologue et Psychanalyste,

Auteur de « Le deuil ensauvagé », Éditions PUF.

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Mercredi 29 mars 2017

 

Tous bipolaires ? Psychopathologie versus
pathologisation de la vie quotidienne

 

Les troubles bipolaires font parties des pathologies dont la dénomination participe d'une réforme des discours et des représentations des maladies mentales. Or, ce changement signe de manière caractérisée un point de bascule concernant l'approche même de la clinique. Ainsi l'investigation clinique différentielle semble laisser place à une clinique standardisée des troubles, en visant une simplification et un certain pragmatisme, en lien à des enjeux financiers colossaux. Nous vous proposons ici de discuter des points épistémologiques qui soutiennent ces différentes orientations cliniques.

 

Alexandre LEVY

Psychologue Clinicien, Maître de conférences à l'Université Catholique de L'Ouest (UCO) ANGERS

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 10 mai 2017

 

 

L'humanité de la folie :

Une question politique

 

Au cours de l'histoire, on a toujours dénié aux fous la qualité d'êtres humains. On les a brûlés au Moyen Âge, parqués dans l'hôpital général de Louis XIV, enfermés dans l'asile, on les a laissés mourir de faim durant l'Occupation, exterminés sous le régime nazi.

Pourtant, la folie appartient à l'humanité : elle concerne l'existence même, et pas seulement des symptômes ou ce qui pourrait être leur fondement biologique.

Oublier cela, c'est la condamner au rejet, à l'exclusion, à l'enfermement. C'est se condamner à ne jamais la comprendre et à ne jamais entendre ce qu'elle dit de notre monde.

 

Patrick COUPECHOUX

Journaliste spécialiste de la psychiatrie

Collaborateur du Monde diplomatique

Auteur de « Un homme comme vous : essai sur l’humanité de la folie », édit du Seuil, 2014

 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Les conférences sont à 20h30 à la salle de spectacle du CHNM

 

Tarif : Tarif : Non Adhérent : 10 € - ½ Tarif pour étudiants et demandeurs d’emploi
L'adhésion (28 €) donne droit aux 4 conférences annuelles gratuitement

Commenter cet article