Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les voeux de l'association Regards Cliniques et de sa présidente

16 Janvier 2019, 17:23pm

Publié par Regards Cliniques

Bonjour Madame, Monsieur,
 
L'association Regards Cliniques vous souhaite une très belle année 2019 pleine de joie, d'amour et de réussite dans vos projets!...
Pour notre part, nous espérons pour 2019 que votre intérêt pour notre programme annuel de conférences se trouve confirmé, car il participe grandement à alimenter notre désir de poursuivre notre activité de recherches. Si l'association Regards Cliniques existe depuis 30 ans, c'est aussi à votre confiance et à votre participation qu'elle le doit.
 
David LE BRETON est "un fidèle" de Regards Cliniques. En 2009, il était venu pour une conférence qui avait pour titre "A fleur de peau: entre tatouage ou piercing et scarification" et en 2016, il était intervenu sur la question "Expériences de la douleur: approche anthropologique".  Vous êtes probablement nombreux à connaître son travail de recherches et ses écrits, qui sont tous emprunts d'un sens de l'humanité pouvant être qualifié de "remarquable".
Vous trouverez ci-joint l'affiche et l'argument de sa conférence.
 
Au plaisir de vous retrouver,
 
Cordialement,
 
Marilyne DIVEU
Présidente de Regards Cliniques

Tél: 06 26 06 68 69

 
Association Regards Cliniques 229 Bd Paul Lintier BP 102 53103 MAYENNE Cedex tel Marilyne DIVEU, Présidente  : 06.26.06.68.69. fax : 02.43.08.22.08. e-mail : regardscliniques53@yahoo.fr site internet : regardclinique53.over-blog.fr

Voir les commentaires

Conférence du jeudi 7 février 2019 avec David Le Breton

16 Janvier 2019, 17:01pm

Publié par Regards Cliniques

Disparaître de soi dans un monde trop saturé

  1. Le jeudi 7 février 2019  à 20h30
  2.  
  3.                           Salle de spectacle du CHNM - 53100 MAYENNE

Il arrive que l’on ne souhaite plus communiquer, ni se projeter dans le temps, ni même participer au présent ; que l’on soit sans projet, sans désir, et que l’on préfère voir le monde d’une autre rive : c’est la blancheur. La blancheur touche hommes ou femmes ordinaires arrivant au bout de leurs ressources pour continuer à assumer leur personnage. C’est cet état particulier hors des mouvements du lien social où l’on disparaît un temps et dont, paradoxalement, on a besoin pour continuer à vivre.

David LE BRETON essaye de comprendre pourquoi tant de gens aujourd’hui se laissent couler, sont pris d’une « passion d’absence » face à notre univers à la recherche de la maîtrise de tout et marqué par une quête effrénée de sensations et d’apparence. Voilà qu’après les signes d’identité, c’est cette volonté d’effacement face à l’obligation de s’individualiser, c’est la recherche d’un degré à minimade la conscience, un « laisser-tomber » pour échapper à ce qui est devenu trop encombrant, qui montent. La nouveauté est que cet état gagne de plus en plus de gens et qu’il est de plus en plus durable.

 

David LE BRETON 

Professeur de sociologie à l’Université de STRASBOURG,

Membre de l’Institut Universitaire de France et de l’Institut d’Études Avancées de l’Université de Strasbourg (USIAS)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tarif  : Non Adhérent : 10 € - ½ Tarif pour étudiants et demandeurs d’emploi

  • L'adhésion (28 €) donne droit aux 4 conférences annuelles gratuitement.

 

 

 

Voir les commentaires